Vous souhaitez vous installer comme coach ou hypnothérapeute ? Vous désirez suivre une formation Prism’Evolution pour réaliser votre projet professionnel ? Le Pôle Emploi propose des solutions pour vous soulager financièrement.

 

À qui s’adressent les formations Prism’Evolution ?

 

Les formations au coaching et à l’hypnose ericksonienne dispensées par Prism’Evolution s’adressent à toute personne intéressée par la découverte des champs d’application du développement personnel, mais également aux particuliers souhaitant effectuer une reconversion professionnelle ou aux individus actifs soucieux d’ajouter une activité supplémentaire aux services proposés à leur clientèle.

 

Comment financer une formation Prism’Evolution ?

 

Dans le cas où vous seriez demandeur d’emploi et désireriez suivre l’une de nos formations en vue d’acquérir les bases théoriques indispensables pour vous installer à votre compte, le Pôle Emploi est en mesure de vous apporter un soutien financier dans votre projet de création d’entreprise via le dispositif de l’Aide Individuelle à la Formation (AIF), sous conditions.

 

Qu’est-ce que l’AIF ?

 

Dans le cadre du projet de formation individuel, l’AIF délivrée par Pôle Emploi permet aux individus au chômage de bénéficier d’une aide financière en vue de suivre une formation pédagogique précédant l’installation de leur entreprise. Elle est à différencier de la Préparation Opérationnelle à l’Emploi Individuelle (POE), qui finance une formation pour faciliter un accès à l’embauche, ainsi que de l’Action de Formation Préalable au Recrutement (AFPR), qui se justifie en cas d’offre d’emploi requérant une formation supplémentaire. Par ailleurs, ces trois dispositifs d’aide ne sont pas cumulables.

 

Qui peut bénéficier de l’AIF ?

 

Cette aide s’adresse aux individus au chômage, ainsi qu’aux bénéficiaires du Contrat de Sécurisation Professionnelle (CSP), du Contrat de Transition Professionnelle (CTP) ou de la Convention de Reclassement Personnalisé (CRP).

 

Quels sont les frais pris en charge par l’AIF ?

 

La prise en charge prend la forme d’un co-financement ou d’un financement intégral, chaque projet étant apprécié au cas par cas. Du reste, seul le pan pédagogique de la formation est compensé par Pôle Emploi, les frais annexes d’inscription ou d’achat de matériel incombant à l’individu demandeur de l’aide. À titre exceptionnel, une participation aux frais engagés pour se déplacer, se loger ou se sustenter peut être accordée. Le montant de l’aide est directement versé à l’organisme responsable de la formation.

 

Comment obtenir l’AIF ?

 

Pour prétendre à l’AIF, il est bien évidemment indispensable de s’inscrire à Pôle Emploi et de se rapprocher de son conseiller. Dans la majorité des régions, les agences abritent des conseillers spécialisés dans la création d’entreprise, qui seront les plus à même de vous épauler. Prenez soin de programmer vos rendez-vous à l’avance, les délais étant généralement assez longs. La décision d’attribution de l’AIF se justifiera sur un certain nombre de paramètres, dépendant globalement de la concordance entre la formation visée et votre projet professionnel.

 

Quelles sont les conditions d’obtention de l’AIF ?

 

  • Votre projet professionnel doit être viable, c’est-à-dire que votre demande de formation doit vous garantir l’accès à un emploi stable et durable. Par exemple, dans le cas où vous désireriez vous installer comme hypnothérapeute à Lyon, cela impliquerait, entre autres, de vérifier si le marché de l’hypnothérapie lyonnais n’est pas d’ores et déjà saturé. Il vous sera utile, si ce n’est vivement recommandé, de prendre les devants en fournissant d’emblée à votre conseiller un business plan ou une étude de marché ;

 

  • La formation doit être inscrite au Projet Personnalisé d’Accès à l’Emploi (PPAE) ;

 

  • La durée de la formation à financer ne doit pas dépasser trois ans ;

 

  • La formation doit être éligible sur la base des critères du Pôle Emploi régional ;

 

  • Le délai d’envoi du formulaire de demande de l’AIF dûment complété et signé par l’organisme formateur et le demandeur d’emploi doit être scrupuleusement respecté (15 jours calendaires avant que ne débute la formation) ;

 

  • Le coût de la formation ne doit pas être disproportionné par rapport aux offres concurrentes (nous pouvons vous fournir un devis sur simple demande) ;

 

  • L’organisme responsable de la formation doit être jugé apte à dispenser un enseignement de qualité et disposer d’un numéro de déclaration d’activité ;

 

  • Si vous avez déjà bénéficié une première fois du dispositif d’AIF, la nouvelle formation doit être en adéquation avec le parcours inscrit à votre PPAE.

 

Les professionnels de Prism’Evolution se tiennent à votre écoute si vous souhaitez solliciter notre aide et nos conseils pour affiner votre projet professionnel.