L’hypnose pour arrêter de fumer

Arrêter de fumer sans médicament et sans substitut nicotinique : c’est possible grâce à l’hypnose. Les effets sont d’ailleurs plutôt concluants puisque l’hypnose est la méthode la plus efficace et la plus rapide pour arrêter de fumer. Ainsi, d’après l’AFEHM (Association Française pour l’Etude de l’Hypnose Médicale), le taux de réussite dans l’arrêt du tabac par hypnose est de 72% un mois après la séance, 63% deux mois après, 45% trois mois après et 35 à 45% six mois après. Ces chiffres peuvent atteindre 65 à 80% des patients qui parviennent à s’abstenir de fumer 6 mois après les séances d’hypnose lorsque le nombre de séance passe de 1 à 4. Surtout, les personnes très fortement dépendantes de la nicotine sont tout aussi susceptibles de réussir la désintoxication par l’hypnose que celles qui le sont moins. Mais alors comment l’hypnose permet-elle d’arrêter de fumer ?

L’hypnose pour aider à arrêter de fumer : Comment ça marche ?

Bien souvent, les fumeurs sont conscients que fumer coûte de l’argent et réduit l’espérance de vie. Pourtant, malgré cela, ils ne parviennent pas à arrêter de fumer par eux-mêmes. Pourquoi ? Tout simplement, parce qu’ils éprouvent une dépendance psychologique à la cigarette. Celle-ci passe par la crainte qu’arrêter de fumer empêche de bénéficier de moments de plaisir ou contribue à réduire leur capacité à faire face au stress. L’hypnose pour arrêter de fumer en plaçant l’inconscient dans un état d’hyper-concentration, peut plus aisément modifier la perception que celui-ci a des choses (et notamment de l’action de fumer) ou suggérer directement le changement au fumeur. Par exemple, le thérapeute utilisera des techniques aversives en associant le fait de fumer à des sensations désagréables telles que la nausée ou à des odeurs déplaisantes. Le patient ne percevra alors plus le fait de fumer comme quelque chose de tendance, mais aura plutôt tendance à trouver cela peu attirant. Plusieurs suggestions sont faites au patient pendant la séance et ce dernier retient celles qui lui correspondent le plus : le plaisir de ressentir à nouveau les goûts et odeurs, de se sentir bien dans son corps, de parvenir à mettre fin à une addiction ou de se débarrasser de substances toxiques.

En savoir + sur notre formation en hypnose pour aider à arrêter de fumer

 

 

Les conditions d’une désintoxication réussie par l’hypnose

 

Pour parvenir à arrêter de fumer, même avec l’hypnose, la volonté est primordiale. Il faut alors que la décision d’arrêter de fumer vienne pleinement du fumeur et pas de ses proches (familles, amis…) qui souhaiteraient le pousser à arrêter. L’hypnose pour arrêter de fumer est efficace si le fumeur désire profondément arrêter de fumer mais qu’il ne parvient pas à le faire seul.

Si une séance suffit en général pour permettre au patient d’arrêter de fumer, des effets secondaires peuvent parfois apparaître dans les jours ou les mois qui suivent (prise de poids, anxiété, dépression…). Ces éléments sont les causes principales des rechutes des fumeurs qui avaient pourtant réussi à arrêter de fumer grâce à l’hypnose pour arrêter de fumer. Les traiter rapidement rendront alors la séance d’hypnose plus efficace à long terme.