L’hypnose pour prendre confiance en soi

L’hypnose a de nombreuses vertues. Elle permet notamment d’arrêter de fumer, de maigrir, de mieux gérer son stress mais aussi de prendre confiance en soi. Mais alors pourquoi peut-il être nécessaire de recourir à l’hypnose pour résoudre un problème de confiance en soi et comment se passe une séance d’hypnose pour prendre confiance en soi ?

 

Pourquoi utiliser l’hypnose pour prendre confiance en soi

 

Le manque de confiance en soi peut avoir plusieurs causes mais il résulte presque toujours de l’intériorisation de croyances négatives sur soi-même par notre inconscient. Celles-ci proviennent par exemple de votre éducation, de traumatismes vécus pendant l’enfance ou à l’âge adulte (abandon, maltraitance, agression, harcèlement…), de croyances (“il faut que je sois le meilleur”) ou d’auto-critiques négatives (“je ne suis capable de rien”, “je ne vais jamais y arriver”.

Or le problème est que le manque de confiance en soi crée en nous des doutes et nous pousse à nous dévaloriser sans cesse. Ceci nous empêche bien souvent d’agir et de prendre des décisions. Nous avons alors tendance à plus nous mettre en retrait ou à éprouver une timidité excessive qui se révèle bloquante dans les relations avec les autres. Les personnes qui ont perdu confiance en elles peuvent également se sentir mal dans leur peau et avoir l’impression, avec regret, de ne pas être elles-mêmes ou de ne pas exploiter l’intégralité de leur potentiel. L’hypnose pour prendre confiance en soi constitue alors un excellent moyen pour mettre fin à ces blocages.

Découvrez notre formation d’hypnose pour prendre confiance en soi

 

Comment l’hypnose peut-elle aider à faire prendre confiance en soi ?

 

Après avoir discuté avec le patient afin de mieux comprendre les causes du manque de confiance et après avoir défini avec lui les solutions, le thérapeute aidera le patient à se détendre avant de le plonger dans un état de relaxation et d’hyper-concentration situé entre l’éveil et le sommeil. Dans cet état, l’inconscient est alors plus disposé à recevoir et à intérioriser de nouvelles croyances. Il s’agit alors pour le thérapeute de profiter de cet état modifié de conscience afin d’implanter dans l’inconscient du patient une meilleure image de soi. Il peut également agir sur les processus inconscients tels que les événements vécus ou les propos recueillis qui ont contribué à lui faire perdre confiance en lui. Les modifications opérées dans l’inconscient auront alors un impact réel sur le comportement et le patient aura tendance à avoir des pensées beaucoup plus positives sur lui-même. En moyenne 4 à 5 séances sont nécessaires avant que les effets ne se fassent vraiment ressentir.