Longtemps perçue comme une technique de spectacle, l’hypnose est plus que reconnue aujourd’hui notamment dans le domaine médical dans lequel elle s’est fait toute sa place et  est utilisée pour la gestion de la douleur, l’anesthésie…

L’hypnose peut être utilisée pour de nombreuses thématiques, mais qu’en est-t ’il de la grossesse ?

Peut-on avoir recours à l’hypnose pendant la grossesse? 

L’hypnose est un état naturel, que nous connaissons tous et que nous vivons plusieurs fois par jour ( lorsque nous somme dans un état de rêverie, l’état dans lequel nous somme avant de nous endormir…). Cette pratique est une pratique douce et n’est pas dangereuse, elle pourra donc tout à fait être pratiquée durant la période de grossesse en complément du suivi médical avec votre professionnel de santé (sage-femme, gynécologue…).
Pourquoi pratiquer l’hypnose pendant la grossesse ?

La pratique de l’hypnose pendant la grossesse offre à la future maman la possibilité de créer une bulle, un espace dans lequel elle pourra prendre du temps pour elle, apprivoiser les changements physiques et psychologiques liés à cette période et ainsi réduire sa fatigue et retrouver de la vitalité.

Réduire le stress et apprivoiser ses émotions

La grossesse invite de grands changements dans la vie d’un couple et peut être propice au stress, en effet l’inconnu de la situation (en cas de premiers enfants), la peur de l’accouchement, celle de ne pas être un bon parent, de ne pas réussir à gérer l’arrivée d’un nouvel enfant… peuvent créer cet état d’anxiété. 

L’hypnose aide à mettre des mots sur les ressentis, émotions des futurs parents et à transformer les peurs et croyances limitantes en des pensées aidantes et positives.

Créer un lien avec bébé

Bien que la vie grandisse mois après mois dans le corps de la future maman, il peut parfois être difficile de créer un lien in utero avec le bébé. 

L’hypnose peut favoriser la création de ce lien grâce à des exercices de visualisations, au développement des perceptions… durant la période de grossesse et ainsi poser le socle de la relation et de l’avenir mère/enfant.


Se projeter favorablement pour l’accouchement

De nombreuses femmes appréhendent l’accouchement, la douleur des contractions et ressentent la peur de ne pas être capable de donner la vie… 

La pratique de l’hypnose permet de pouvoir accompagner la future mère à se projeter positivement dans ce moment mais également de lui apporter des outils qui lui permettront de prendre confiance en elle, en son corps et en ses capacités à donner la vie.

Combien de séances pour l’accompagnement durant la grossesse? 

L’accompagnement en hypnose durant la grossesse débute en général à partir du 4ème mois de grossesse pour une durée moyenne de 6 séances. Une séance est également prévue en post-partum.

Cependant le nombre de séances peut varier selon les besoins et l’objectif de la personne accompagnée.

Et le Papa dans tout ça ?

Bien que l’accompagnement durant la grossesse soit essentiellement accès sur la future maman, une ou deux séances en couple sont conseillées afin de permettre au futur papa de se sentir investi dans cette nouvelle aventure, d’exprimer ses peurs, besoins et de s’assurer que le couple soit toujours en harmonie durant cette nouvelle étape de vie. 

Les hommes peuvent également ressentir le besoin d’être accompagnés individuellement durant cette période afin de trouver leur place dans cette nouvelle configuration familiale, comprendre les peurs qui peuvent se présenter liés à l’arrivée d’un enfant (peur de perdre leur femme, de ne pas être un bon parent, de reproduire leurs propres schémas familiaux…) ou simplement réduire leur stress et vivre sereinement les changements qui s’invitent.
Cet article vous a plu ? Vous souhaitez plus d’informations sur l’hypnose périnatale? Rendez-vous sur https://colinesmaniotto.com/accueil

Wordpress Social Share Plugin powered by Ultimatelysocial