Pratique spirituelle encore peu répandue, la méditation permet au mental de se relâcher et de mieux gérer les situations stressantes. Elle serait nécessaire pour la santé physique et mentale d’une personne. En effet, l’esprit est souvent sollicité et préoccupé par des émotions, situations, souvenirs particuliers qui représentent des informations très différentes à gérer. L’humain oublie ainsi de développer son attention qui est pourtant essentielle pour faire face aux problèmes, aux angoisses, à l’anxiété. La méditation permet justement de le faire. Essayons de mieux comprendre cette pratique et ses bienfaits.

 

Comment ça marche ?

 

Idéal pour se vider la tête et retrouver une forme de quiétude, la méditation consiste à se concentrer sur un objet, une forme, une sensation ou une idée permettant à l’individu de fixer son attention pour ne pas se laisser distraire par ses pensées.

Le travail de la respiration occupe une place fondamentale : on se connecte à elle par une simple prise de conscience de l’inspiration et de l’expiration. L’oxygène se diffuse mieux dans le corps et surtout le cerveau, d’où la sensation de clarté quasiment immédiate.

La finalité est d’entrainer une sorte de lâcher prise, un laisser aller où l’on accepte de voir défiler ses émotions sans prendre conscience d’elles. C’est ce qu’on appelle aussi la « pleine conscience ». Le cerveau serait à la fois dans un état de repos très intense et de concentration très forte. Cet état paradoxal a pour fonction de stimuler des zones de notre cerveau, ce qui améliorerait notre concentration et notre prise de décisions.

Comme pour toute discipline, il est nécessaire de s’entrainer souvent pour parvenir à cet état de relaxation profonde.

Lire aussi : Hypnose en chirurgie, quelles sont les opérations concernées ?

 

Quelles sont les bienfaits de la méditation ?

 

Une des premières vertus est de chasser le stress, l’anxiété et même la dépression. La méditation a pour but de se débarrasser de toute pensée négative qui pollue notre quotidien et de favoriser notre bien-être et notre santé. Une étude de 2016 menée par le professeur Willem Kuyken (université d’Oxford) a conclu que la thérapie cognitive fondée sur la pleine conscience semble efficace comme traitement pour la prévention des rechutes chez les personnes souffrant de dépression récurrente.

Elle peut également aider à se débarrasser de ses mauvaises habitudes comme le tabagisme, l’alcoolisme, les mauvaises habitudes alimentaires… La méditation renforce notre volonté, nous aidant ainsi à opérer des changements sains dans notre vie.

Selon des chercheurs de l’université de Californie et de Los Angeles, la méditation de pleine conscience pourrait être une solution efficace pour (re)trouver un sommeil profond et réparateur. L’étude démontre moins de signes de dépression, une diminution de la fatigue ainsi qu’une meilleure qualité de vie.

Elle améliore considérablement la concentration : « Pour augmenter la mémoire et la concentration, dix minutes de méditation quotidienne suffisent. On fait cela idéalement au réveil à jeun en suivant par exemple de la méditation guidée disponible sur le web » explique Charlotte Nansot, coach yoga.

La méditation de pleine conscience, basée sur l’observation du souffle ou les respirations contrôlées, est connue pour accroître les capacités de concentration, réduire les pensées parasites et la réactivité émotionnelle, améliorer le niveau d’éveil et expérimenter des émotions plus positives également.