Vous avez des angoisses, des soucis qui vous empêchent de dormir sereinement ? L’hypnothérapie peut vous aider à retrouver un sommeil réparateur en quelques séances. Favorisant l’endormissement, l’hypnose est désormais considérée comme un outil thérapeutique dont les vertus contre les insomnies et autres troubles du sommeil ont été reconnues par l’Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale). Cet état de conscience bien particulier est à mi-chemin entre l’éveil et le sommeil. Découvrez les méthodes spécifiques à cette pratique.

 

Le déroulement d’une séance d‘hypnose

Dès la première consultation, il est important d’identifier les causes des troubles du sommeil : physiologiques, environnementales, pathologiques ou émotionnelles…. Les causes varient en fonction des individus.
Cela peut s’exprimer par des cauchemars à répétition, des blocages inconscients, des ruminations intérieures qui empêchent la personne de s’endormir. Le thérapeute sera ensuite plus à même d’adapter sa technique et ses recommandations en fonction du type de problème.
Durant la séance, le patient est d’abord amené à se relaxer en se focalisant sur un objet ou en détendant ses muscles. L’hypnose aide à interrompre nos pensées, créant ainsi un état propice à l’endormissement.
L’individu est incité à développer des pensées positives, des sensations de bien-être (par exemple, une balade dans la nature) pour se sentir en sécurité et ensuite entrer dans une phase de sommeil. Les techniques de relaxation permettent de détendre le corps et l’esprit, ce qui plait à l’inconscient.
Pour que cela soit vraiment efficace, l’individu doit croire à ses bénéfices.
A la fin, le praticien compte à haute voix pour ramener le patient à son état d’éveil. S’ensuit un échange qui permet au patient d’exprimer les émotions et sensations qu’il a ressenti durant la séance. Pour affiner et consolider le traitement, il arrive souvent que le thérapeute enseigne des techniques d’auto hypnose à son patient.

 

Lire aussi : Hypnose, pourquoi ça ne marche pas ? 

 

Quels résultats ?

L’hypnose est un moyen efficace de se « rééduquer » au sommeil. Contrairement aux thérapies classiques, elle permet également de mettre en exergue et de comprendre les causes inconscientes du blocage.
Généralement, il faut compter trois ou quatre séances d’hypno thérapie pour constater les premiers effets réparateurs. Selon certaines études, entre 50% et 80% des patients voient leur sommeil s’améliorer – en termes de durée d’endormissement et de qualité – après deux séances.
Dans certains cas, l’efficacité de la thérapie demande plus de temps car il arrive que le trouble du sommeil soit la manifestation d’un problème plus ancien (comme un traumatisme ou des peurs profondes) qui nécessite des séances supplémentaires pour travailler et corriger la problématique dans son ensemble. Chaque cas est différent et le traitement est personnalisé pour chaque profil.
Dans la mesure du possible, le sujet doit se montrer ouvert à la thérapie : s’il n’a pas confiance ou ne croit pas du tout aux bienfaits de la pratique, les effets risquent d’être fortement réduits.

Cette technique permet de limiter voire d’éviter la consommation de somnifères ou d’avoir recours à des solutions médicamenteuses pouvant être nocives pour la santé. L’hypnose représente ainsi une alternative naturelle intéressante pour s’endormir plus facilement et ne présente, à ce jour, aucun effet indésirable pour la santé.

 

Lire aussi : Que soigne l’hypnose Ericksonienne ?