Où apprendre l’auto-hypnose ?

 

Ou apprendre auto hypnose

 

L’auto-hypnose consiste en plusieurs techniques qui aident à se plonger soi-même dans l’état d’ hypnose, et ce sans l’aide d’une autre personne. Il s’agit d’un moyen efficace pour un individu de renouer avec son inconscient, dans le but de d’induire un changement. L’auto-hypnose démontre de nombreux bienfaits, et la méthode fait de plus en plus d’adeptes, à condition de savoir comment s’y prendre.

 

Quelles sont les techniques d’apprentissage ?

Pour apprendre l’auto-hypnose, il est essentiel de bien comprendre cette pratique et son fonctionnement, et donc de se documenter le plus possible. Certaines écoles d’hypnose proposent des formations d’auto- hypnose d’environ une journée. Ces formations vont vous donner les clés pour accéder à l’état d’auto-hypnose, mais ces méthodes se pratiquent plutôt en solitaire, et demandent parfois un peu d’entraînement selon les individus.

Par ailleurs, de nombreux auteurs se sont penchés sur cette pratique, ainsi il existe un grand nombre de livres délivrant les différentes méthodes et astuces pour accéder à son inconscient. Enfin, sur internet sont disponibles des vidéos qui guident les individus jusqu’à un état de relaxation profonde et d’auto-hypnose. La voix sert de guide, parfois accompagnée de musique relaxante, ce qui peut être un bon moyen pour débuter. On trouve également des guides audio payants de plusieurs heures, contenant des exercices pratiques, à réaliser n’importe où.

Pour débuter, il est conseillé de pratiquer l’auto-hypnose dans un endroit calme, chez soi par exemple. Mais ensuite, l’auto-hypnose peut être réalisée n’importe où et à n’importe quel moment : dans le train, au bureau…

 

Qui peut pratiquer l’auto-hypnose ?

Ce qui rend cette technique d’hypnose particulièrement intéressante, c’est qu’elle peut être effectuée par n’importe qui, n’importe où, n’importe quand. En effet, elle ne nécessite pas d’expérience particulaire, tout le monde peut s’auto-hypnotiser et, avec un peu de pratique, accéder à son subconscient.

 

Vous souhaitez devenir professionnel de l’hypnose ? Découvrez nos formations en hypnose

 

Comment se pratique l’auto-hypnose ?

La première étape est de définir un but à atteindre sur lequel travailler. Cet objectif peut être de tout type : mieux gérer le stress, lutter contre une phobie, une addiction, favoriser le sommeil… Cependant, l’objectif doit être réalisable si l’on souhaite voir des résultats. Ensuite, il est possible d’utiliser un guide audio comme cité précédemment, ou de pratiquer l’autosuggestion mentale, c’est à dire se laisser aller à l’état d’auto-hypnose en étant capable de recadrer les dérives de l’inconscient. Bien entendu, cette méthode nécessite davantage de maîtrise que la première. Il est conseillé de pratiquer l’auto-hypnose 3 à 5 minutes, plusieurs fois par semaine, pour en ressentir les bienfaits et constater des résultats.

L’auto-hypnose est donc une bonne solution pour modifier des comportements ancrés et faciliter un changement. Même si ce n’est pas forcement facile, tout le monde peut y parvenir. Une pratique régulière permettra d’apprendre à faire le vide en soi, et à accéder à son inconscient. Certains affirment même que l’hypnose classique n’est en réalité rien d’autre que de l’auto-hypnose, déclenchée avec l’aide d’un hypnothérapeute. Même accompagné d’un professionnel, c’est l’individu seul qui permet d’effectuer des changements, et l’hypnotiseur ne serait qu’un guide. Qu’il s’agisse d’hypnose ou d’auto-hypnose, c’est une pratique accessible qui a fait ses preuves, alors pourquoi ne pas s’y essayer ?