Comment gagner sa vie en devenant hypnothérapeute ?

L’hypnothérapie est une discipline de plus en plus pratiquée. Cependant, pratiquer le métier d’hypnothérapeute génère des charges importantes notamment liées au fait que ceci requiert de louer (ou d’acheter) un local au sein duquel exercer sa profession. S’il peut être difficile de se faire une place au début, quelques astuces permettent néanmoins à l’hypnothérapeute de gagner sa vie.

 

#1 Exercer l’hypnose en complément d’une autre activité

 

Dans de nombreux cas, l’hypnose est pratiquée en complément d’une autre activité. Etant donné que le métier d’hypnothérapeute peut être réalisé en étant à son compte, il est possible de déterminer le nombre d’heures consacrées à chacune de ses activités. Il y a alors deux avantage à exercer l’hypnose en complément d’autres activités. D’une part, ceci permet d’avoir un revenu complémentaire afin de pouvoir vivre (surtout durant les premiers mois, où la pratique de l’hypnose ne permet pas nécessairement de gagner correctement sa vie). D’autre part, l’exercice d’une profession telles que la médecine, la psychologie ou la psychiatrie permet de gagner en crédibilité. En effet, alors que la pratique de l’hypnose peut être exercée sans diplôme, la médecine, la psychologie ou l’hypnose nécessitent une reconnaissance de l’Etat. Pratiquer l’hypnothérapie en complément de ces professions est donc un gage de fiabilité. Les patients s’orienteront alors plus facilement vers vous.

 

#2 Parvenir à se faire connaître pour gagner sa vie en tant qu’hypnothérapeute

 

L’hypnothérapie est une profession de plus en plus pratiquée. Parce qu’elle aide les patients à traiter des problèmes tels que le stress, la douleur ou encore les troubles du sommeil, tout en permettant à l’hypnothérapeute de gagner sa vie, elle attire un grand nombre de personnes qui souhaitent se reconvertir ou tout simplement se lancer dans cette activité. Il est donc indispensable de se faire connaître afin de se distinguer par rapport à la concurrence  et d’attirer des clients. Pour cela plusieurs techniques peuvent être utilisées : créer un bon site internet et un blog, distribuer des cartes de visite chez les commerçants de la ville, organiser des soirées découvertes gratuites…

 

Lire aussi :

 

#3 Bien choisir son statut juridique d’entreprise

 

Lorsqu’il exerce à son compte, l’hypnothérapeute a le choix entre plusieurs statuts juridiques (auto-entrepreneur, SASU, portage salarial, SARL…) qui auront une grande importance sur le montant des charges que celui-ci aura à payer. Le statut d’auto-entrepreneur est choisi par la grande majorité des hypnothérapeute qui décident de lancer leur activité. En effet, les avantages de ce statut ne sont pas négligeables : l’activité n’est pas assujettie à la TVA et les charges sont réduites. Cependant, avec le statut d’auto entrepreneur, le chiffre d’affaire de l’activité est plafonné à 33 200 euros hors taxe. Il est donc nécessaire de choisir un autre statut dès que l’activité d’hypnothérapeute dépasse ce seuil.

 

#4 Bien choisir sa localisation

 

La localisation est un critère essentiel pour ceux qui souhaitent devenir hypnothérapeute et gagner sa vie. En effet, selon la localisation, le montant horaire de la consultation pourra varier du simple au double. Pratiquer l’hypnose dans les grandes villes telles que Paris ou Lyon est ainsi en général beaucoup plus rémunérateur.

Bien qu’il soit difficile d’estimer le montant gagné par un hypnothérapeute puisqu’il dépend d’un grand nombre de critères tels que l’ancienneté, l’expérience, la crédibilité, la localisation géographique ou la capacité à communiquer et à se faire connaître…, un hypnothérapeute peut commencer à gagner sa vie assez rapidement. Si l’activité est exercée à plein temps, on compte en moyenne 6 mois avant que celle-ci devienne réellement lucrative et permette de gagner entre 1500 et 2000 euros net par mois.

 

Découvrir la prochaine date de notre formation en hypnothérapie